Conducteur étudiant dans un semi-camion jaune formation aux manœuvres de stationnement
6 minutes de lecture

Comment élaborer, déployer et mettre en application un programme de formation de chauffeurs de flotte

Par : Souveraine Assurance

Une flotte automobile commerciale sécuritaire commence par des chauffeurs sécuritaires et il y a de bonnes raisons pour que les gestionnaires de flotte fassent de la formation de leurs chauffeurs une priorité essentielle. Une formation adéquate contribue non seulement à assurer la sécurité de tout le monde sur la route, mais également à protéger votre bénéfice net, sans compter d’autres avantages comme l’amélioration de la productivité, la réduction des problèmes de main-d’œuvre, la possibilité d’avancement interne et le respect de la réglementation. Ces éléments sont d’une grande importance, car les accidents au travail peuvent entraîner des pertes importantes, y compris des dommages matériels, des frais juridiques, des pertes de clientèle en raison de la publicité négative, etc. 

Malgré la mise en œuvre de la formation obligatoire pour camionneurs débutants au Canada (le programme est actuellement en vigueur en Ontario, en Saskatchewan et en Alberta), elle vise les nouveaux conducteurs de camions commerciaux. Kevin Dutchak, spécialiste principal en risque chez Souveraine Assurance, souligne que même les chauffeurs d’expérience devraient avoir de la formation d’appoint pour renforcer leurs connaissances et leurs compétences et que certains chauffeurs pourraient avoir besoin de formation corrective si des problèmes surviennent. De toute manière, le fait d’avoir votre propre programme de formation des chauffeurs peut aider votre entreprise à gérer proactivement le risque. 

Les éléments d’un programme de formation des chauffeurs varient selon les objectifs de la formation, mais peuvent englober des présentations magistrales, des démonstrations de groupe (p. ex., formation en conduite défensive dans un véhicule comme une fourgonnette, pour permettre la présence de plusieurs participants); formation individualisée (p. ex., formation corrective); formation en ligne et formation offerte par des fournisseurs externes, qui peuvent proposer des cours spécialisés peut-être trop coûteux pour être offerts par une petite entreprise. 

La formation des chauffeurs constitue l’une des meilleures occasions d’améliorer l’efficacité du chauffeur dans son rôle, l’objectif ultime étant d’améliorer la sécurité et le rendement des conducteurs. Pour vous aider à rendre votre exploitation plus sécuritaire, Kevin propose un aperçu de la façon d’administrer, de mettre en application et de documenter un programme de formation des chauffeurs.

Administration : Les programmes de formation des chauffeurs sont habituellement administrés par les responsables de la gestion de la sécurité au sein d’une organisation. Des instructeurs ou accompagnateurs (experts internes ou instructeurs externes) donnent de la formation en classe et sur la route.  

Un cours de conduite défensive, par exemple, peut commencer par une séance en classe sur la théorie et les pratiques à mettre en application par les chauffeurs, suivie par une démonstration de ces pratiques par l’accompagnateur sur la route. Les apprenants sont ensuite mis à l’épreuve et évalués sur leur efficacité à mettre en pratique les principes de conduite défensive.                                        

D’autres volets d’un programme de formation des chauffeurs peuvent porter sur l’inspection des véhicules, l’évitement des dangers, la conduite hivernale, le transport des matières dangereuses, l’arrimage des chargements, de même que le respect des dispositions relatives aux heures de service.  
Conseil : Concevez votre programme de formation sous une forme attrayante. Pour retenir l’attention des chauffeurs et tenir compte de différentes préférences en matière d’apprentissage, offrez du contenu sous divers formats : vidéos, activités interactives, apprentissage en ligne et formation pratique.  Mise en application : Un programme de formation des chauffeurs ne prend pas fin lorsque sonne la légendaire cloche signalant la fin des classes. Après la formation et l’évaluation initiales, il faut encadrer régulièrement les chauffeurs pour s’assurer qu’ils continuent à observer les protocoles de sécurité et les procédures de la compagnie.  

Il existe plusieurs outils de surveillance possibles, notamment les contrôles aléatoires pour vérifier si les chauffeurs inspectent correctement leur véhicule avant de prendre la route, l’observation ou l’accompagnement par des superviseurs sur la route pour évaluer les conducteurs en situation de travail, les rétroactions d’autres conducteurs de la flotte et les rétroactions de la population par l’entremise des services d’appel de dénonciation des conducteurs non sécuritaires. 

Du côté des technologies de pointe, les systèmes de télématique peuvent utiliser la technologie GPS, les capteurs et les données du véhicule pour surveiller les comportements des chauffeurs. Le système recueille et transmet une grande diversité d’information, comme le freinage brusque, la vitesse et l’accélération soudaine. Ces rétroactions peuvent vous aider à repérer les chauffeurs à risque et à renforcer la formation donnée dans le cadre du programme.
Conseil : Les mesures incitatives peuvent contribuer à renforcer le respect des pratiques sécuritaires. Songez à récompenser les chauffeurs à la suite d’évaluations positives en leur offrant des cartes-cadeaux, des primes en argent ou des produits.
Documentation : Comme on le sait, les écrits restent. Dans l’industrie des flottes, il est essentiel de documenter toutes formes d’instruction, de formation et de mesures correctives en indiquant les détails sur les personnes ayant donné la formation, celles qui l’ont reçue, la nature de la formation et la date de celle-ci.  

Bien qu’il existe différentes exigences réglementaires en lien avec la documentation relative à la formation des chauffeurs, celle-ci est également importante du point de vue de la gestion du risque. Advenant un sinistre faisant l’objet d’un litige, vous pouvez aider à protéger votre entreprise en étant en mesure de présenter des registres sur la formation du chauffeur. Plus votre documentation est détaillée, mieux c’est. 
Conseil : Faites toujours signer par vos chauffeurs les documents relatifs à leur formation, de même qu’une déclaration attestant qu’ils ont lu et compris les politiques de l’entreprise et qu’ils s’engagent à les respecter. Bien que rien ne soit garanti en cour, il est préférable d’avoir les moindres détails à portée de main. Cela fait également en sorte que les chauffeurs et leurs gestionnaires s’entendent sur la formation donnée et les mesures ou actions correctives mises en œuvre.  

 

Investir dans un programme de formation des chauffeurs, c’est un investissement dans votre équipe et en faisant preuve de proactivité dans l’atténuation des risques avant même qu’ils ne se concrétisent, vous serez à même de renforcer la résilience de votre entreprise. Souveraine Assurance peut travailler avec votre courtier afin de vous aider à continuer à bâtir une culture privilégiant la sécurité. Communiquez avec votre courtier pour en savoir plus.

Pour vous offrir la meilleure expérience possible, nous utilisons des témoins de connexion sur notre site Web. Consultez notre Politique de confidentialité pour en apprendre davantage.