Cliquez ici pour visiter la plateforme COVID-19, où vous trouverez des mises à jour, des ressources et une foire aux questions pour vous aider à protéger votre entreprise durant la pandémie de COVID-19. 

 Image floue d'un vieux camion commercial renversé de la route, vu à travers un pare-brise de voiture
5 minutes de lecture

Que faire en cas d’accident de camion

Par : Souveraine Assurance

Vitesse, collisions, distraction au volent, bris mécanique, ripage de cargaison, courbe raide ou virage négocié à une vitesse trop élevée – il ne s’agit là que de quelques-unes des causes fréquentes d’accidents de camion qui surviennent sur nos routes quotidiennement. Comme il y a plus de 300 0001 conducteurs de camions au Canada, les accidents sont inévitables.

Songez aux conseils suivants pour aider votre flotte à réduire les risques d’accidents et à réagir adéquatement advenant un accident.

Prévention et préparation 
   
Naturellement, la prévention est la meilleure politique. La formation des conducteurs et les technologies en matière de sécurité jouent un rôle fondamental dans l’atténuation des risques. Dans le cadre d’une récente table ronde virtuelle organisée par la Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA), des États-Unis, Brett A Sant, 1er vice-président, Gestion des risques et de la sécurité chez Knight-Swift Transportation Holdings Inc., faisait état de quatre éléments sur lesquels doivent se concentrer les conducteurs prudents lorsqu’ils sont au volent d’un camion d’entreprise : gérer la vitesse du véhicule selon les conditions de circulation et la météo; gérer l’espace entourant le véhicule, comme la distance par rapport au véhicule qui les précède; éviter les distractions et gérer la fatigue2.

Sur le plan technologique, les innovations ont le potentiel d’améliorer le rendement du conducteur et la sécurité du véhicule. Parmi les récentes avancées technologiques dont on vante les mérites en lien avec la réduction des accidents, mentionnons, les dispositifs de surveillance des paupières, les systèmes de freinage activés par radar, le contrôle électronique de la stabilité et la télématique3.

Cependant, comme tout le monde le sait, il survient tout de même des accidents. Il est tellement important d’être préparé et de savoir quoi faire avant qu’un accident survienne. Les conducteurs de camion doivent s’assurer de la présence et du fonctionnement du matériel d’urgence adéquat, y compris les dispositifs d’avertissement et les extincteurs d’incendie, connaître les procédures de signalement d’accidents de l’entreprise et être en mesure de repérer les renseignements relatifs à leur assurance.

Choses à faire sur la scène4

Les conducteurs doivent être formés pour connaître les mesures à prendre à la suite d’un accident, à commencer par la sécurisation de la scène. (Bien entendu, toute blessure subie par le conducteur peut entraver sa capacité à prendre ces mesures.) D’abord, le conducteur doit immédiatement arrêter le moteur, allumer les quatre clignotants et téléphoner au 911 ou à la police. Pour éviter toute collision subséquente, le conducteur doit installer des triangles aux endroits appropriés. Il doit ensuite signaler l’accident à son gestionnaire de flotte ou à son entreprise le plus tôt possible. Les exploitants de flottes doivent s’assurer que leurs conducteurs savent qui appeler au sein de l’entreprise et à ce qu’ils connaissent la meilleure façon de joindre ces personnes, de même que tout autre numéro de téléphone à l’extérieur des heures ouvrables. 

Les gestionnaires de flottes doivent absolument communiquer avec le courtier d’assurance de l’entreprise le plus tôt possible. Votre courtier travaillera avec votre compagnie d’assurance afin de soumettre une demande de règlement, le cas échéant, et aidera à faire en sorte que toutes les procédures pressantes soient effectuées. Cela dit, il est important que les gestionnaires de flottes et, dans une certaine mesure, les conducteurs, connaissent les exigences de leur police d’assurance afin de s’y conformer adéquatement.  

Il est essentiel de documenter l’accident de façon appropriée, pour des questions d’assurance et à des fins juridiques. Les conducteurs doivent toujours avoir un livret de déclaration d’accident avec eux et savoir quels renseignements sont requis. Une déclaration d’accident renferme normalement le nom et les coordonnées de chaque conducteur impliqué, une description détaillée de l’accident, les conditions météorologiques, le nom des témoins, de même que toute blessure et tout dommage matériel. Le rapport doit être rempli le plus tôt possible afin que les renseignements clés soient recueillis pendant qu’ils sont toujours présents dans l’esprit du conducteur.

Les conducteurs doivent aussi être formés afin de savoir prendre les photos nécessaires de la scène et des dommages matériels. Ils doivent prendre des photos de la zone de l’accident dans son ensemble, des véhicules ou des objets impliqués, de près et à une certaine distance, des plaques d’immatriculation des véhicules impliqués et de tout autre élément pouvant être pertinent5.

Choses à ne pas faire sur la scène
     
     
Il est également important de savoir ce qu’il ne faut pas faire sur la scène d’un accident. Les conducteurs doivent avoir pour directive de ne photographier aucune personne blessée, ainsi que de ne pas publier de renseignements ni de photos sur les réseaux sociaux. Les conducteurs ne doivent pas présenter d’excuses ni admettre leur responsabilité sur la scène, ni discuter de l’accident avec des personnes autres que les policiers et les gens de leur propre entreprise, le courtier d’assurance, le représentant d’assurance autorisé ou l’expert en sinistres. Et même si un accident semble mineur, il ne faut en aucun cas tarder à le signaler au courtier d’assurance6

La déclaration de l’accident en temps opportun est essentielle, et non seulement par le conducteur à son entreprise, mais également par l’entreprise à son courtier d’assurance. L’assureur peut ainsi recueillir l’information nécessaire plus rapidement afin de gérer la réclamation efficacement. 

Que faire après un accident 

Pour les entreprises de flottes, la santé et le bien-être de l’employé constituent une priorité fondamentale. Les entreprises doivent évidemment aider leurs conducteurs à obtenir les soins médicaux dont ils ont besoin, mais elles peuvent aussi les mettre en contact avec des programmes et des services de soutien en matière de santé mentale et d’invalidité. Si possible, les employeurs peuvent permettre un réaménagement des tâches pour aider les conducteurs à reprendre le travail. 

Dorénavent, les entreprises peuvent tirer des leçons de leurs expériences en matière d’accidents pour prévenir les collisions futures. En examinant leurs données au fil du temps, elles remarqueront peut-être certaines tendances ou caractéristiques. Si certains types d’accidents semblent se reproduire, les entreprises peuvent prendre des mesures préventives, comme des formations supplémentaires pour les employés ou des changements à la façon dont certaines tâches sont effectuées7.

Un accident n’est jamais une bonne nouvelle, mais le manque de préparation ne peut qu’empirer la situation. Avec le bon niveau de préparation, de formation et de connaissances, les conducteurs seront outillés pour prévenir les accidents et pour y réagir de façon appropriée.  


1 E. Mazareanu. Statista. « Total number of Canadian truck drivers 2000-2018 » 11 août 2020
2 « Fleets talk safety initiatives that work », FleetOwner, 7 août 2020
« Technology used for the prevention of trucking accidents », TMCNet.com, 26 septembre 2019
4 « Post Accident Procedures for CMV Incidents », EHS Daily Advisor, 30 avril 2012
5 « What to do before and after an after and accident: fleet manager best practices », Hub International, 26 juillet 2018 
6 « 5 things drivers should never do at the scene of an accident », Trucking Info, 6 novembre 2013
7 « What do to after an accident », FleetOwner, 15 mai 2018

Pour vous offrir la meilleure expérience possible, nous utilisons des témoins de connexion sur notre site Web. Consultez notre Politique de confidentialité pour en apprendre davantage.